Dépistage du cancer du sein

sein35

cliquer sur l’image pour agrandir

La mammographie de dépistage

  • C’est une radiographie des seins réalisée par les radiologues du département spécialement formés au dépistage. Cliquer ici pour la liste des radiologues du 35 ;
  • Proposée à toutes les femmes de 50 à 74 ans, par leur médecin traitant ;
  • Un examen gratuit, pris en charge à 100% ;
  • A répéter régulièrement tous les 2 ans.

Pourquoi une campagne de dépistage ?

Aujourd’hui, en France, le cancer du sein est le cancer le plus fréquent chez la femme. Environ 1 femme sur 9, au cours de sa vie, est confrontée à cette maladie.

2 cancers du sein sur 3 se déclarent chez les femmes après la ménopause, celle-ci survenant le plus souvent vers 50 ans.

Le meilleur moyen de soigner efficacement cette maladie est de la diagnostiquer le plus rapidement possible avant qu’un signe n’apparaisse (grosseur, douleur, modification d’aspect du sein, écoulement…).

C’est pourquoi, une mammographie de dépistage est recommandée tous les deux ans entre 50 et 74 ans par les autorités sanitaires françaises.

Le dépistage organisé

 

radiologue

Le dépistage, comme toute action médicale, présente des avantages et des limites à connaître.

Les avantages

C’est un examen performant : Il peut détecter des anomalies de petite taille (trop petites pour êtres palpables), dont certaines peuvent être cancéreuses ;

Avec une deuxième lecture de sécurité : les mammographies jugées normales sont systématiquement relues par un second radiologue ;

De qualité : les appareils sont contrôlés tous les 6 mois par des organismes agréés ;

Rapide : il est effectué par un radiologue qui vous examinera au préalable (palpation des seins) ;

Quasiment indolore : il nécessite la compression des seins parfois ressentie comme désagréable mais cela ne dure que quelques secondes.

Les limites

Le dépistage détecte certains cancers de très petite taille, qui spontanément n’auraient peut être pas évolué. Toutefois, à ce jour, il n’est pas possible de les distinguer lors du diagnostic ce qui amène à les traiter par sécurité. Environ 20% des cancers dépistés seraient concernés.

Une mammographie normale ne protège pas de la maladie. Il est impératif de rester attentive à toute anomalie que vous pourriez constater dans vos seins. Il est indispensable, au moindre doute, de consulter votre médecin traitant.

Si la mammographie à la 1ère lecture ne révèle pas d’anomalie, elle sera par sécurité systématiquement relue par un autre radiologue à l’A.DE.C.I 35.

Le résultat définitif vous parviendra, par courrier, quelques jours plus tard, ainsi qu’à votre médecin traitant.

Si une anomalie est détectée, votre radiologue et votre médecin traitant vous proposeront des examens complémentaires, qui peuvent être réalisés le jour même ou quelques jours plus tard (échographie…). Ceux-ci permettront un diagnostic précis.

En effet, ces images ne signifient pas forcément qu’il s’agit d’un cancer.

Les résultats en Ille-et-Vilaine

  • 41 000 dépistages sont réalisés chaque année dans le département soit par un peu plus de 63% des femmes concernées ;
  • Pour 1 femme sur 5, des examens complémentaires sont nécessaires (échographie, clichés complémentaires) ;
  • Un suivi plus rapproché est préconisé à 3 femmes sur 100 ;
  • 1 femme sur 100 a un prélèvement du sein (biopsie) ;
  • Pour 6 femmes sur 1000, un cancer sera détecté ;
  • 6% des cancers sont détectés par la 2ème lecture.

Il est conseillé, après 50 ans, de répéter cet examen TOUS LES 2 ANS, et de continuer à faire examiner vos seins régulièrement.

PARLEZ-EN À VOTRE MÉDECIN

Plus d’info

Brochure Cliquer ici

Vidéo: Qualité et sécurité du programme